Que ce soit en classe, en famille, à la garderie, dans leur équipe sportive ou ailleurs, les enfants qui adoptent des comportements dérangeants créent souvent un inconfort chez l’adulte responsable et dans le groupe. Dans plusieurs cas, le réflexe naturel est de tenter d’enrayer les comportements difficiles.
Or, avec les approches systémiques et intersubjectives, le comportement dérangeant est compris comme une réaction d’adaptation à une dynamique relationnelle en déséquilibre. Il peut donc être une occasion de changement positif, tant pour le groupe que pour le jeune lui-même.
S’appuyant sur des exemples éloquents et sur plusieurs exercices concrets, les auteures proposent ici un modèle simple permettant aux enseignants, aux intervenants, aux éducateurs et aux parents de trouver des outils efficaces pour favoriser le bien-être et l’épanouissement des jeunes qu’ils accompagnent.