Ma meilleure amie ne mange plus et calcule toute sa nourriture, je suis inquiète pour elle … Que puis-je faire ?

Les troubles alimentaires à l’adolescence

 Certaines ne s’aiment pas et souhaitent changer leur apparence physique afin de correspondre au standard attendu. Il est difficile d’apprendre à s’aimer avec toutes ses imperfections et changements à l’adolescence. Il y a tellement de modifications au plan corporel, psychologique, émotionnel et amical. Il est normal de se questionner sur soi-même et de se comparer, mais il ne faut pas que cela fasse souffrir et présente un risque pour la santé et l’avenir. Sinon, c’est là que ça se complique!

D’abord sache qu’il y a toujours quelqu’un autour de toi qui peut aider à y voir plus clair. À l’école tu peux aller voir une intervenante soit une psychologue, une éducatrice ou un travailleur social qui pourra t’aider ou te diriger vers la bonne personne. Si tu es à l’aise de le demander à tes parents, tu peux rencontrer un psychologue qui pourra t’aider à réfléchir avec toi sur tes besoins, tes inquiétudes, tes souffrances. Ce dernier n’est pas là pour te dire quoi faire ou ne pas faire mais plutôt pour t’aider à te comprendre, à mieux te connaître, à voir en toi ce qui te dérange ou t’incommode ou te rend triste, en colère, stressée, etc. Et oui, il pourra t’aider à parler de tes émotions et de tes sentiments.

Si tu trouves que tu fais TROP attention à ton poids, ton alimentation, ta santé ;

Si tu t’entraînes beaucoup TROP, que tu calcules TROP ;

Si tu trouves que tu analyses TOUT et te compare TROP ;

Si tu ne te comprends plus et que tu as l’impression de vivre des montagnes russes en toi et avec les autres, c’est peut être TROP d’émotions mélangées qui auraient besoin d’être démêlées.

Alors, il pourrait s’avérer une bonne idée d’en parler et de ne pas rester seule avec ces TROP …

Certains évènements de vie peuvent amener à développer des problèmes alimentaires comme : la séparation avec un amoureux, la séparation des parents, des conflits dans la famille, la mort d’une personne chère, vivre des échecs scolaire, subir de la violence physique, psychologique ou émotionnelle, un nouveau chum, un voyage, etc. Même les changements positifs peuvent amener à développer une difficulté.

Le livre Clara, les désordres alimentaires à l’adolescence1 pourrait te donner de nombreuses autres idées, trucs et réflexions sur ce que tu vis ou quelqu’un de ton entourage. Tu pourrais t’y référer afin de faire de bons choix ou savoir comment accompagner quelqu’un qui souffre de cette difficulté.

Ce livre s’adresse directement aux adolescents, sous forme d’une conversation courriels. Il est accessible et permet un approfondissement sur les troubles alimentaires qui touche de près ou de loin plusieurs familles. Il permet au jeune lecteur de s’identifier aux personnages et ainsi voir les différentes souffrances associées à ce malaise. Nous apprenons sur les débuts de cette difficultés et de nombreux trucs et exercices sont proposés afin d’aider la personne affectée. Aussi, les proches pourront savoir davantage comment accompagner la personne souffrante et la mobiliser vers des services spécialisés en psychologie.

Le livre amène l’idée de Ce fichu gourou intérieur, c’est-à-dire le discours intérieur qui empêche la personne d’arrêter ses pensées et comportements destructeurs. L’auteure suggère plusieurs raisons pouvant expliquer de tels comportements car la recherche d’un équilibre est parfois difficile à l’adolescence.

Je vous invite à offrir ce livre à toutes jeunes femmes en devenir afin de les aider à prendre conscience des risques associés notamment au régime, au surentrainement, à la recherche de la perfection, à l’impact de se faire vomir et la dénutrition, ainsi que tout trouble associé à l’alimentation.

Sandra Tremblay, M.A., Ph.D.
Docteure en psychologie

1 Clara, les désordres alimentaires à l’adolescence de Vanessa Germain, Éditions Midi trente, 2015. En vente à la boutique de Multi Ressources   ou aux Éditions Midi trente